Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 18:50

Ce personnage de Balzac a son monument dans la commune depuis 1934. On le voit ci-dessous sur une carte postale de l'époque, dans la collection du Conseil Général. C'est rare qu'un personnage de roman soit ainsi honoré. C'est que L'Illustre Gaudissart se passe à Vouvray. Ce roman est paru en 1833, puis modifié (plus court), il est inséré en 1843 dans le Tome VI de la Comédie Humaine, premier des Parisiens en province. Nous en reparlerons.


Blanchi en 1999, pour le bicentenaire de Balzac, les lichens l'ont progressivement noirci. Le voici, sur une photo de novembre 2007:



Situé en bordure de la route de Monnaie, voie très passante, sur le chemin obligatoire des confréries vineuses se rendant à la cave de la Bonne Dame, il ne faisait pas honneur à la commune. Mais la campagne menée par notre bulletin Les Liserons depuis mai 2006 ("Gaudissart au 21e siècle") a porté ses fruits. D'abord blanchi, réparé par un premier sculpteur, puis par le maître (Gabriel Réau, de Saint Paterne Racan) :

G. le 27 mai,



G. le 29 mai,



G. le 16 juin ; la main, ce n'est pas encore ça,


Gabriel Réau, au travail sur la main droite de G. le 18 juin,



G. dans sa splendeur retrouvée pérore à nouveau, ici le 19 juin 2009.

 

 

B

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agnès O. 16/09/2009 00:02

Je me réjouis doublement : de la naissance de ce frère électronique des Liserons qui fut un jour de Noël dernier une si plaisante surprise dans ma boîte aux lettres, et de la neuve splendeur de Gaudissart, devant quel je m'incline, éblouie.
Bravo à vous. Le dossier sur Balzac est très alléchant.
Bien à vous, entre mauvaises herbes,
Agnès O.

josette françois 01/09/2009 00:10

Pérore?...ou fume!
Jo7