Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 11:10

Pour des raisons personnelles, celui qui écrit ces lignes a dû se rendre à Meng-sur-Loire.

Les lecteurs de ce blog connaissent cette ville ; en cliquant ici, vous reverrez les herbes qui s'étirent dans l'eau des Mauves.

Sous la pluie, j'ai photographié la statue de Gaston Couté, au bout du Mail. La voici :

IMG_8898.JPG

La pluie ne cessait pas mais le pélerinage littéraire a continué au cimetière où Gaston Couté est enterré depuis 1911. Aucun plan ; la tombe était introuvable. Une pieuse Magdunoise (c'est comme ça qu'il faut dire) qui allait d'un endroit à l'autre du cimetière (elle y avait d'un côté ses arrières-grands-parents, d'un autre ses grands-parents, d'un autre encore ses parents) ne savait pas. Elle nous a conseillé de demander à la Mairie. Bon conseil, donné avec le sourire (sous la pluie et dans un cimetière...), mais ce sera une autre fois : il pleuvait trop, il faisait trop froid.

 

A Vouvray, pour le centenaire de la mort du poète/chansonnier, la Bibliothèque proposera une promenade littéraire le samedi 11 juin. Nous espérons qu'il fera grand soleil. En tout cas rien de cet après-midi pluvieux au cimetière de Meung.

 

Avant de clore ce billet, lisez ce que Gaston Couté écrivait sur les Mauves, qui coulent en toute saison :

Meung-sur-Loire au riche passé

Au long des Mauves écoute le Moulin

Qui chanta, chanta tout le jour

Son refrain tout blanc, tout câlin,

En faisant son oeuvre d'amour.

 

BC

Partager cet article

Repost 0

commentaires