Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 23:03

Bibi-la-Bibiste

roman
par les
Sœurs X...

 

 

Chapitre Premier
Enfance

 

Sa naissance fut semblable à celle des autres enfants.
C'est pourquoi on la nomma Bibi-la-Bibiste
 
(Ceci fut l'enfance de Bibi-la-Bibiste)

 

 

Chapitre Deuxième
Adolescence

 

Le sang coulait rouge dans ses artères ; le sang coulait noir dans ses veines (1).
 
(Telle fut l'adolescence de Bibi-la-Bibiste)

 

 

Chapitre Troisième
Amour

 

A seize ans, elle travaillait dans un atelier.
- Aïe ! mon nez me démange ! s'écria-t-elle.
- C'est un vieux qui t'aime, répondirent ses compagnes, interrompant leurs chanson.
Une violente émotion la saisit. Son coeur fit volte-face dans sa poitrine.
 
(Telles furent les amours de Bibi-la-Bibiste)

 

 

Chapitre Quatrième
Déception

 

Elle sortit.
Dans la rue populeuse, les vieux messieurs passaient, nombreux. Bibi-la-Bibiste les examinait de son regard anxieux. Mais aucun ne répondit à son appel. Un seul lui lança un coup d'oeil enflammé, et il était jeune !
Ne voulant pas s'opposer aux desseins mystérieux de la Fatalité (2), Bibi-la-Bibiste poursuivit son chemin.

(Et ceci fut la déception de Bibi-la-Bibiste)

 

 

Chapitre Cinquième
Rideau

 

Dans un lit d'hôpital s'éteignit Bibi-la-Bibiste. Comme Marie sa patronne, comme Jehanne d'Arc, elle était vierge. Mais sa fiche portait la mention « Syphilitique ».
Ô puissance magique d'un regard amoureux !
 
(Et ceci est le dernier et le plus tragique chapitre du roman de Bibi-la-Bibiste)

 

 

 

(1) Cf. Caustier, Anatomie et physiologie animale et végétale.

(2) Nous aurions mis « Providence » si le roman avait été destiné à La Croix.

 

 

 

 

Nous avions parlé de ce roman dans le billet "Au bonheur des lecteurs" du 31 décembre 2009. Cette fois, nous vous apportons le cadeau. Mais le découvreur c'est Olivier Bogros, bibliothécaire à Lisieux, qui sur son site "Miscellanées" nous le propose, avec d'autres textes, dans un "choix de textes littéraires et documentaires de langue française réputés du domaine public".

L'auteur en est Raymonde Linossier (1897-1930), amie d'enfance de Francis Poulenc. Elle lui a fait connaître la librairie que tenait Adrienne Monnier rue de l'Odéon à Paris, et lui a dédié son unique roman, Bibi-la-Bibiste, en 1918. On les voit tous deux sur cette photo de foire :

Francis-Poulenc-et-Raymonde-Linossier--Drouot.jpg

Vous lirez l'essentiel de ce que l'on sait d'elle dans l'article d'Eric Dussert, paru dans Le Matricule des Anges de janvier 2005.

Partager cet article

Repost 0

commentaires