Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 21:20

La Bibliothèque municipale est fermée, mais les bibliothécaires sont dans les parages. Ainsi, ils ont pu faire visiter les lieux, à deux reprises, les 16 juillet et le 5 août à deux groupes amenés par l'Office de Tourisme.

 

IMG 6203

 

Leur découverte du Vouvrillon commençait par la Bibbliothèque municipale. Nous avons apprécié cet honneur. Nous avons rencontré des visiteurs intéressés, surpris d'être un peu entassés, mais ravis. Pour certains, c'était une découverte. Pour d'autres, que nous connaissions, c'était comme une visite des coulisses. Ils ont posé des tas de questions, certaines pointues. Un mélomane voulait savoir de quoi se composait notre fonds Charles Bordes ! Eh, oui ! Nous avons un peu de musique, comme la photocopie des Douze chansons amoureuses du Pays Basque français, qui provient de l'Université de Chicago via celle du Connecticut (c'est le seul moyen que nous avons trouvé)...

 

Nos visiteurs sont repartis avec un papier explicatif. Nous avons pensé que le texte intéresserait les visiteurs de ce blog. C'est un bilan de la BMV en cet été 2010. Le voici. N'oubliez pas que tous les commentaires sont possibles. Chez nous, pas de langue de bois, pas de censure.

 

 

Vous êtes place Balzac ; normal d'y trouver la bibliothèque !

 

C'est petit, ici : nous ne disposons que de 60 m2 pour nos lecteurs.

Plus tard, nous doublerons notre surface car la Mairie nous a confié le local voisin.

Mais passer du 3 au 5, ce n'est pas facile. On peut bien lire Le passe-murailles de Marcel Aymé (sur nos rayons) mais pour le commun des mortels, il faut des portes pour franchir un mur...

 

C'est petit, mais la Bibliothèque Municipale de Vouvray fait tout pour que ses lecteurs soient bien et reviennent volontiers.

 

Les bibliothécaires bénévoles, membres de l'Association Lire à Vouvray ouvrent trois fois par semaine : le mardi et le vendredi de 17h à 19h, et le samedi matin de 10 heures à midi. On ouvrirait plus, et surtout on recevrait les scolaires plus régulièrement si la BMV avait en plus quelques heures d'un emploi de bibliothécaire salarié. 

Nous proposons environ 6000 livres dont plus de 5000 de notre fonds propre. Nous en prêtons un peu plus de 350 par mois. Nous acceptons les dons des particuliers et nous les intégrons après un tri sévère. Par ailleurs, la commune de Vouvray, par sa dotation budgétaire, nous permet l'acquisition des nouveautés et le rééquilibrage progressif de notre fonds.

 

Nous avons publié L'Illustre Gaudissart de Balzac, petit roman qui se passe à Vouvray. L'an passé, nous avons publié les poèmes sur lesquels le compositeur Charles Bordes, né à Vouvray, a composé ses mélodies.

La BMV sort un bulletin, Les Liserons, depuis novembre 2004 (il en est actuellement au numéro 26) et s'exprime aussi dans le blog "Lire à Vouvray" depuis un an.   

Environ une fois par mois, le samedi matin, nous proposons aux enfants une Heure du conte. Dans la mesure de nos forces, nous proposons à tous des animations. Par exemple une promenade littéraire autour de Boris Vian en juin 2009. En 2011 nous en ferons une sur Gaston Couté, mort en 1911. Tous les ans depuis quatre ans nous accueillons les Mille Lectures d'Hiver offertes par la Région Centre.

Dans l'espace dont nous disposons, il y a aussi des expositions, comme celle sur le roman policier en 2009 (avec une conférence de Claude Croubois).

 

 

Nous avons un stand à la Brocante de Vouvray (cette année le 19 septembre), où nous vendons à des prix imbattables les livres inutilisés. Venez nous y voir ! Venez aussi la veille à 15h place de l'église, où dans le cadre de la Journée du Patrimoine, nous parlerons de Charles Bordes (monument sur l'église et tombe au cimetière).

 

Et surtout, lisez ; comme l'a dit Maurice Fombeure : "C'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en lisant qu'on devient liseron."

 

ALV, été 2010.

 

IMG 6494

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Perm 22/08/2010 18:10


C'est bien, malgré la fermeture, de montrer que la Bibliothèque municipale existe.
Continuez !

Perm