Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 15:57

La Bibliothèque de Vouvray vient de recevoir, pour la deuxième fois cette saison, une des Mille Lectures d'Hiver.

Pour écouter Marion Souillard lire Visage retrouvé de Wajdi Mouawad, un peu plus de 20 personnes se trouvaient au 3 place Balzac dont les bibliothécaires avaient au mieux poussé les murs.

LiVOU-2-5423.JPG

Le personnage principal du roman, Wahid, nous fait partager les graves perturbations que la Guerre du Liban lui a apportées. Témoin d'une attaque terroriste horrible sur un autobus, les images le poursuivent, notamment cette femme aux membres de bois, image de la mort qui revient le hanter.

La famille s'exile, on comprend que c'est au Québec (comme Mouawad : on a vite saisi que le livre était très autobiographique). Son passage à l'âge de 14 ans marque une profonde perturbation pour le petit homme qu'il est devenu : il ne reconnaît plus sa sœur ni surtout sa mère. Elle est devenue pour lui comme une étrangère. Il confie à son camarade Colin qu'il est devenu fou.

La lecture s'est arrêtée là. A nous de lire la suite pour comprendre comment, par quels délires, cette folie se poursuit et si Wahid peut en guérir.

La comédienne nous a fait partager

LiVOU-2-5432.JPG

 

LiVOU-2-5434.JPG

la conscience que Wahid a de ses premières années, dans la paix d'abord, préférant au langage le vol des oiseaux qui expriment si bien le passage du temps, jusqu'aux flammes et à l'explosion des bombes. Mais loin du pays, dans une autre langue, certains mots prennent de l'importance, comme le mot pervenche qui lui est donné par un sdf.

LiVOU-2-5441.JPG

Ces mots dont le romancier joue, passant des obsessions de la mort à l'argot des adolescents. Wajdi Mouawad est un auteur dramatique reconnu ; les échanges verbaux, les mots encore, sont la matière même de son travail.

Marion Souillard, en présentant l'œuvre, a dit combien le théâtre était crucial pour Wajdi Mouawad.

LiVOU-2-5451.JPG

Dans la discussion qui a suivi la lecture, puis pendant le "pot",

LiVOU-2-5463.JPG

les auditeurs sont revenus sur tous ces aspects de l'œuvre.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Visage retrouvé, lisez dans le blog La Plume francophone l'article de Lama Serhan écrit en 2007. Un bon résumé sur Wajdi Mouawad se trouve dans la notice de Wikipédia. Le site de l'écrivain parle surtout du théâtre. On s'y perd volontiers.

Partager cet article

Repost 0

commentaires