Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 10:44

Parc-Mirabeau--Tours--3858.JPG

The Consent

Late in November, on a single night
Not even near to freezing, the ginkgo trees
That stand along the walk drop all their leaves
In one consent, and neither to rain nor to wind
But as though to time alone: the golden and green
Leaves litter the lawn today, that yesterday
Had spread aloft their fluttering fans of light.

What signal from the stars? What senses took it in?
What in those wooden motives so decided
To strike their leaves, to down their leaves,
Rebellion or surrender? and if this
Can happen thus, what race shall be exempt?
What use to learn the lessons taught by time,
If a star at any time may tell us: Now. 

 

Howard Nemerov

 

 

Accord

 

A la fin Novembre, en une seule nuit

Pas même en-dessous de zéro, les gingkos

De l'avenue perdent toutes leurs feuilles

D'un seul accord, et pas à cause de la pluie ou du vent,

Mais comme si le moment était venu : les feuilles

Dorées et vertes jonchent le gazon aujourd'hui, alors qu'hier

Elles déployaient bien haut leurs éventails palpitants dans la lumière.

 

Quel signal est venu des étoiles ? Comment a-t-il été capté ?

De ces lois de l'arbre, laquelle a ainsi décidé

De frapper leurs feuilles, de les faire tomber,

La révolte ou la soumission ? Et si cela

Peut se produire ainsi, qui peut y échapper ?

A quoi bon apprendre les leçons que le temps nous enseigne,

Si une étoile, n'importe quand, peut nous dire : C'est l'heure.

 

 

Traduction Bernard Cassaigne

 

Parc-Mirabeau--Tours--7959.JPG

 

 

Le poète américain Howard Nemerov (1920-1991) a publié ce texte dans Western Approaches en 1975. Vous trouverez une information complète sur l'auteur dans l'article de Wikipedia. C'est en anglais. Il n'y a rien en français. Voyez plus bas, la note en anglais pour les lecteurs familiers avec cette langue.

Nemerov a publié de nombreux livres. En 1978 il a reçu le National Book Award et le Prix Pulitzer pour son recueil Collected Poems (1977). Il était Poète Lauréat des Etats Unis de 1988 à 1990 (poste créé par le Congrès en 1985). C'est un poète pour qui rime et prosodie ont leur importance et qui exprime les thèmes de la vie quotidienne avec clarté et sagacité. La chute soudaine des feuilles du gingko lui a inspiré le poème The Consent.

En ce qui concerne l'arbre, voir sur Internet The gingko pages. C'est très complet : vous trouverez tout sur le gingko. Il y a aussi un blog The gingko pages Forum. Les deux sites sont tenus par Cor Kwant, à Amsterdam, aux Pays-Bas, où elle est professeur de lycée. Le gingko est présenté sous l'angle scientifique et aussi humain. L'aspect littéraire n'est pas négligé : c'est grâce à Cor Kwant que j'ai découvert Nemerov. On peut lire The Gingko pages en français (contribution de Jean-Luc Destombes), mais je recommande la version en langue anglaise.

Ce n'est pas la première fois que le gingko a sa place dans le blog Lire à Vouvray. Voyez le billet du 7 novembre 2010 (deux ans, déjà !) qui vous conduira au célèbre poème de Goethe et au poème de Peter Härtling (An den Gingko vor der Tür) avec la traduction en français de Claude Perthuis.

 

[A few words in English.

The poem The Consent by Howard Nemerov was first published in The Western Approaches  (©1975 by The University of Chicago. All rights reserved.) and the University of Chicago Press has included it in Nemerov's Collected Poems. It is in this blog thanks to the publisher's agreement and the Bibliothèque Municipale de Vouvray (BMV) wishes to express its gratitude.

A click here will show you what the Press can offer you.

You should read the article on Nemerov in Wikipedia (English version); it is a full presentation and contains many useful links. The biographical article in The Poetry Foundation stresses the tensions and duality in Nemerov's literary production. The main critical studies of Nemerov's works, poetry and prose, are reviewed. There are links to different poems by Nemerov (30th Anniversary Report of the Class of '41, On Getting out of Vietnam, Knowledge, To D—, Dead by Her Own Hand, Epitaph) and a very complete bibliography.

If you are interested in the gingko tree itself, in both its botanical and human aspects, The gingko pages,  made in the Netherlands, will tell you everything there is to know; Cor Kwant, who maintains the site, will share her fascination with you.

Of course, the famous poem by Goethe, (Dieses Baums Blatt…), with various translations, can be found there.]

 

Parc-Mirabeau--Tours--7960.JPG

 

 

[Photos prises en novembre 2010 et 2011 au Parc Mirabeau à Tours. © BC]

Partager cet article

Repost 0

commentaires