Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 10:25

Le blog Lire à Vouvray a commencé le 24 août 2009. Déjà, au 1er octobre, il y avait 42 billets publiés. Ensuite, l'activité a continué, ralentie, assez irrégulière et avec quelques interruptions. La plus longue, du 9 juin au 16 août 2010, pour cause de vacances, a duré soixante jours. Cependant, depuis le début, ce sont 88 (quatre-vingt-huit) billets, souvent avec des images, qui sont venus sur ce blog. 

Les statistiques nous disent que les lecteurs de la BMV (Bibliothèque municipale de Vouvray) ne sont pas les plus grands lecteurs du blog. Certes, c'est gratifiant de savoir qu'on est lu en Australie, aux Etats Unis ou en Tunisie. On peut facilement se prendre au jeu et écrire pour les "balzaciens" (billet sur une chanson à boire), les mélomanes (billets sur Charles Bordes) ou les amateurs de sculpture (billets sur Max Ernst ou sur Gaudissart).

Mais le but recherché est d'abord de relier les lecteurs de la BMV, et il n'est pas atteint. On peut dire en ce sens que même avec ses 88 billets, ce blog est un échec. Ceux qui nous ont encouragé dans sa création n'ont pas bien mesuré que, compte tenu de leur âge et des circonstances, nombre de lecteurs n'approchent pas d'un ordinateur. Cette remarque a été faite à la suite d'une enquête parmi eux, à propos des e-books. Le sujet est autre, sans être éloigné. (Voyez ici le billet qui en parle et le commentaire où Anne-Sophie Pascal, dont c'était le domaine à la DLLP, exprime longuement son désaccord avec nous.)

 

Pour le moment, le blog de la BMV continue cahin-caha, comme la BMV. Un peu dépassé, le Rédacteur, lecteur de Lewis Carroll, aime les non-anniversaires (unbirthdays) : cela donne 264 occasions de se réjouir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

annette lafont 05/12/2010 20:16


Cher Rédacteur
Comme toi j'adore les non-anniversaires. Fou, même si je ne suis pas chapelier, de mars même si je ne suis pas lièvre, je les fête assidûment le verre de Vouvray en main. Mais c'est 364 jours par
an, et non 264, et même 365 les années bissextiles, mes préférées.
Tu ne me sembles pas "dépassé", pas plus que quiconque en ces temps étranges.
Merci pour la rose d'avril, c'est un peu tard mais tu me pardonneras, j'avais tant de non-anniversaires à fêter...
Merci aussi pour ce site intelligent, délicat, érudit, et plus encore. Quel bain de poésie bienvenu dans le fatras ambiant!
JP


Anne-Sophie 15/10/2010 08:52


Je dis très sincèrement bon anniversaire au blog Lire à Vouvray, et j'encourage vivement ses rédacteurs à poursuivre leurs efforts qui ne sont certainement pas vains vu la qualité du contenu
proposé.
Et toujours bonne route bien sûr à la bibliothèque de Vouvray et à son équipe!


Jim 01/10/2010 18:08


L'auteur de ce post veut peut-être dire 364 (trois cent soixante quatre ; three hundred and sixty four).
Les lecteurs auront rectifié d'eux-mêmes, of course.

Jim