Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 16:03

Les Liserons vont sortir (très bientôt), avec, comme d'habitude, un poème sur la première page. De Queneau cette fois. Et peut-être un autre, du même, s'il y a la place. Ce blog est très jaloux. Et pourquoi pas un peu de poésie, ici aussi ?

D'ailleurs, il y a de plus en plus de texte dans ce blog, alors, il ne faut pas hésiter.

La 'contrainte', c'est de ne citer que des textes que les lecteurs peuvent retrouver sur les étagères, place Balzac. Pour commencer, voici un texte de Jacques Roubaud, extrait du livre Les animaux de tout le monde (1983) ; on le trouve chez les enfants, en E 841… Allez voir un peu de ce côté-là.

Poème du chat

 

Quand on est chat on n'est pas vache

on ne regarde pas passer les trains

en mâchant les pâquerettes avec entrain

on reste derrière ses moustaches

(quand on est chat, on est chat)

 

Quand on est chat on n'est pas chien

on ne lèche pas les vilains moches

parce qu'ils ont du sucre plein les poches

on ne brûle pas d'amour pour son prochain

(quand on est chat, on n'est pas chien)

 

On passe l'hiver sur le radiateur

à se chauffer doucement la fourrure

 

Au printemps on monte sur les toits

pour faire taire les sales oiseaux

 

On est celui qui s'en va tout seul

et pour qui tous les chemins se valent

                           (quand on est chat, on est chat)

Partager cet article

Repost 0

commentaires