Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 20:21

 

Redon-b-Corbeau.jpg

 

 

Avec le fusain d'Odilon Redon (1882 ; l'original se trouve à Ottawa, The National Gallery of Canada), voici un extrait du poème d'Edgar Allan Poe.

 

Dans le texte anglais d'abord (The Raven, 1845), puis dans la traduction de Charles Baudelaire (1856).

 

`Prophet!' said I, `thing of evil! - prophet still, if bird or devil! -
Whether tempter sent, or whether tempest tossed thee here ashore,
Desolate yet all undaunted, on this desert land enchanted -
On this home by horror haunted - tell me truly, I implore -
Is there - is there balm in Gilead? - tell me - tell me, I implore!'
Quoth the raven, `Nevermore.'

`Prophet!' said I, `thing of evil! - prophet still, if bird or devil!
By that Heaven that bends above us - by that God we both adore -
Tell this soul with sorrow laden if, within the distant Aidenn,
It shall clasp a sainted maiden whom the angels named Lenore -
Clasp a rare and radiant maiden, whom the angels named Lenore?'
Quoth the raven, `Nevermore.'

 

« Prophète ! — dis-je, — être de malheur ! oiseau ou démon, mais toujours prophète ! que tu sois un envoyé du Tentateur, ou que la tempête t’ait simplement échoué, naufragé, mais encore intrépide, sur cette terre déserte, ensorcelée, dans ce logis par l’Horreur hanté, — dis-moi sincèrement, je t’en supplie, existe-t-il, existe-t-il ici un baume de Judée ? Dis, dis, je t’en supplie ! » Le corbeau dit : « Jamais plus ! »

« Prophète ! — dis-je, — être de malheur ! oiseau ou démon ! toujours prophète ! par ce Ciel tendu sur nos têtes, par ce Dieu que tous deux nous adorons, dis à cette âme chargée de douleur si, dans le Paradis lointain, elle pourra embrasser une fille sainte que les anges nomment Lénore, embrasser une précieuse et rayonnante fille que les anges nomment Lénore. » Le corbeau dit : « Jamais plus ! »

 

Un clic ici vous transportera dans le poème en version originale, et dans sa traduction. Sur le poème en particulier, voyez ceci, et sur la question de Baudelaire traducteur de Poe, voyez le travail de Claire Hennequet.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 12/11/2011 17:23


Blog(fermaton.over-blog.com)No.23-THÉORÈME NEVERMORE. L'IMMORTALITÉ ??