Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 21:11

Samedi 23 janvier, l'Ours a raconté ses histoires à un nombreux auditoire. Pour la première fois, cela a eu lieu "à côté", c'est-à-dire dans l'extension, équipée d'un tapis et ornée pour l'occasion. Comme il n'y a pas de passe-muraille parmi nous (seulement à la bibliothèque, du côté de Marcel Aymé), il a fallu sortir en cortège, puis entrer dans le nouveau local. Il faisait froid (dehors), on a fait vite, mais cela a donné à l'Ours l'idée de raconter cette terrible histoire bien connue du "Joueur de flûte de Hamelin".

 

L'Ours n'avait pas de flûte ni de turlusiphon, d'ailleurs il ne sait pas en jouer, mais il faisait sonner sa sanza habituelle, qui scande les contes.

 

 IMG 3646

Comme promis, vous allez en savoir plus sur cet instrument. Cette sanza, c'est une boîte de sardines, avec cinq lamelles réglables. Il paraît que les chats de l'Ours (Opale dite Palou, Pickwick l'intello, Oïkku la secrétaire et ses trois enfants : Pimlico le bel et fort –comme le lion- Perleminouze la chouchoute, et Pirouette ou Grisette la timide), il paraît  que ces six chats donc, quand ils flairent la sanza, sentent encore les sardines qui furent un jour dans la boîte.

L'Ours joue de son mieux, il ne fait guère de progrès, mais la sanza est un instrument efficace, les lamelles métalliques s'entendent bien. A la base de chacune, il y a un petit bout de métal entortillé, qui produit un grésillement caractéristique. Les lamelles sont accordées entre elles, mais elles peuvent être tirées ou enfoncées, et on peut ainsi accorder l'instrument différemment.

Les spécialistes vous diront que cet instrument africain est un laméllophone, quelquefois appelé "piano à pouces". Il y a des variantes, avec des noms différents à chaque fois : la kalimba (Ouganda), le budongo, le kondi (Sierra Leone), la mbira, le mangambeu (Cameroun), la marímbula.

En général, il y a un résonnateur.

sanza-calebasse.jpg

 

La sanza construite sur une boîte de sardines, c'est l'instrument de base. C'est sur lui que les enfants apprennent ; notre Ours a l'avenir devant lui. Il y en a (des sanzas) de plus complètes, luxueuses et complexes. Cliquez ici, vous saurez beaucoup de choses.

 

Voyez aussi la présentation de ce conte édité par Belin La sanza de Bama ; vous y entendrez l'instrument joué à la perfection (pas comme l'Ours), par "Les lézards noirs".


Sur les contes eux-mêmes, à part "Hamelin", vous ne saurez rien ici. Venez (avec ou sans votre enfant) à la prochaine "Heure du conte" prévue le samedi 27 février à l'heure habituelle.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires