Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 11:21

Nous avons l'habitude, à la BMV, d'accepter les dons. On nous prend quelquefois pour une antenne d'Emmaüs, avec des livres qui ne sont que du papier et dont il faudra se débarrasser. Mais le plus souvent, les livres qui nous arrivent méritent d'être longuement examinés et certains finissent sur nos étagères. C'est la moitié de notre fonds.

Si leur papier est jauni, s'ils craquent, s'ils sont trop nunuches, s'ils proposent des informations périmées (les livres donnés datant parfois de 10 ou 20 ans), ils seront proposés à la Brocante à des prix imbattables. Avec l'argent, nous achetons des livres neufs.

Les donateurs savent tout cela.

Les dons sont aussi d'une certaine façon une image des lecteurs. La Bibliothèque, par ces livres qui viennent sur les étagères, est ainsi ancrée dans son public.

Le problème est celui de la place : où mettre ces livres quand les lecteurs eux-mêmes ont juste assez d'espace ?

Le jour de la fermeture, un Parisien qui vidait la maison de ses parents est venu nous apporter quelque chose d'exceptionnel. Par la quantité d'abord : il y avait environ 350 livres. Et ensuite par la qualité : la plupart ont été édités par le Club Français du Livre et surtout la Guilde du Livre de Lausanne.

 

IMG_2141.JPG

 

IMG_2142.JPG

 

Le papier est blanc, il n'y a presque pas de poussière (ils étaient dans une armoire fermée), ils sont reliés, donc solides, ils sont quelquefois illustrés par des gravures appropriées. Ils sont agréables à lire, s'ouvrent sans craquer, bref, c'est un vrai confort de lecture.

Ces livres ne sont pas très récents, ils sont pour la plupart très connus ; ce sont parfois des titres auxquels nous ne pensions pas.  Certains, nous les avions déjà, mais de moins bonne qualité.

Dans un premier temps il faut les classer,

 

IMG_2200.JPG

 

ensuite, au fur et à mesure… ils seront informatisés et équipés (avec un traitement spécial pour que les belles couvertures soient respectées).

Il paraît que ce sont les vacances, que la bibliothèque est fermée… Les bibliothécaires ne chôment pas ; les lecteurs auraient du mal à circuler entre les cartons et les tas de livres. Mais tout sera en place pour la réouverture, le 16 août.

Partager cet article

Repost 0

commentaires